Présentation
 Aides à la lecture
 Publication de la lettre B
 Utilisation du FEW
 eFEW : FEW informatisé
 Publications
 Équipe de rédaction
 Portail ATILF
C.N.R.S.
 
FEW

eFEW : FEW informatisé 
  Introduction 

L’utilité d’acquérir une version informatisée du FEW est aujourd’hui reconnue généralement. On peut en effet en attendre des avantages significatifs, parmi lesquels on pourrra citer : la possibilité de recherches transversales dans le dictionnaire, mettant immédiatement en rapport des données actuellement séparées par le dictionnaire ; une recherche facilitée, et peut-être plus sûre, des unités lexicales particulières ; une compréhension facilitée du discours du dictionnaire, grâce à la résolution en ligne des abréviations. On peut sans doute attendre de l’informatisation le développement de nouveaux modes de consultation.

  Un projet en collaboration 

La structure très complexe du dictionnaire, qui n’a pas non plus été parfaitement stable au cours de l’histoire de sa rédaction, depuis 1922, rend très délicate l’élaboration du FEW informatisé. Une thèse, rédigée par Pascale Renders sous la codirection d’Éva Buchi (Université de Nancy-2) et Marie-Guy Boutier (Université de Liège) et soutenue en juin 2011, a consisté à concevoir un logiciel dit « de rétroconversion », capable de structurer chaque article du FEW de façon totalement automatisée au moyen d'un balisage XML, exploitable par un moteur de recherche et pensé de manière à répondre aux besoins variés des utilisateurs. Pascale Renders, aujourd’hui chercheur postdoctoral du Fonds national belge de la recherche scientifique (FNRS/Université de Liège), travaille à l’application de ce programme au texte du dictionnaire. La saisie du texte nous est fournie par le Trier Center for Digital Humanities. Parallèlement seront développés les outils d’exploitation, accessibles depuis une interface de consultation, et une police de caractères, développée en collaboration avec l’Atelier national de recherche typographique (ANRT).

  Objectifs 

Les buts poursuivis par l’informatisation sont :
1- De faciliter la lecture et l’utilisation du dictionnaire (l’accès au FEW informatisé sera gratuit).
2- De permettre de relier le texte du dictionnaire et des corrections et compléments qui ont été publiés ailleurs dans la littérature scientifique.
3- De permettre sa mise en réseau avec d’autres dictionnaires en ligne.

  Actualités 

Dès maintenant, il est possible de consulter le FEW en mode image ici. Nous allons prochainement mettre en place la possibilité d’atteindre ces images à travers l’index des formes et celui des étymons.

Page du projet à l'Université de Liège : http://lingwa.philo.ulg.ac.be/recherche/few/)

  Organigramme du projet 

Direction : Pascale Renders (FNRS/ULg)
Scan image : ATILF (I. Clément)
Saisie du texte : Trier Center for Digital Humanities (R. Töbner)
Rétroconversion : ULg (P. Renders)
Développement des outils d'exploitation : ATILF (B. Husson)
Création d'une police de caractères : ANRT (S. Kremer)