C.N.R.S.
 
Dictionnaire du Moyen Français (1330-1500)

http://www.atilf.fr/dmf/definition/ribaud 
Liste des articlesStructure des articlesArticles sans exemplesArticles complet
 13 articles
 
 Article 1/13 
FamilleStructureSans exempleCompletFormesExemplesTextesSourcesImpressionAide
     RIBAUD     
FEW XVI rîban
RIBAUD, subst. masc.
[]
 

-

Au jeu de dés on voit peu les ribauds s'enrichir V.

 

-

Tel souloit être un fort ribaud, qui est maintenant un prudhomme V. prudhomme
 

Lexique de proverbes Pierre Cromer

 Article 2/13 
FamilleStructureSans exempleCompletFormesExemplesTextesSourcesImpressionAide
     RIBAUD     
FEW XVI rîban
RIBAUD, adj.
[DÉCT : ribaut ]

"Débauché" : De ces laboureurs vi je maint Laches, ribaux, faillis et faint (CHR. PIZ., M.F., II, 1400-1403, 78).
 

Pizan Joël Blanchard / Michel Quereuil

 Article 3/13 
FamilleStructureSans exempleCompletFormesExemplesTextesSourcesImpressionAide
     RIBAUD     
FEW XVI rîban
RIBAUD, adj.
[DÉCT : ribaut ]

A. -

[D'une pers.] "Débauché" : Tu ne quarras pas chose grande, Affin que tu soyes honneste. Seulement demande l'esmende De l'offence de Jehan prophete, Qu'a dit que je suis deshonneste, Palharde, ribaulde, putain. Or t'en va demander sa teste Dans ung plat et le porte a la main. (Pass. Auv., 1477, 96).

B. -

[D'une chose] "Inspiré par la débauche" : Que male foire Puisse tuer la faulce palharde ! Arreguardés quel mal et parde Vient de ribaulde palhardise ! Adonay, quant je y advise Les gens que preschent verité, Souvent pour la iniquité Des ostinés seuffrent beaucop. (Pass. Auv., 1477, 99).
 

Passion d'Auvergne Jean-Loup Ringenbach

 Article 4/13 
FamilleStructureSans exempleCompletFormesExemplesTextesSourcesImpressionAide
     RIBAUD     
FEW XVI rîban
RIBAUD, subst. masc.
[T-L : ribaut ; GD : ribaut ; DÉCT : ribaut ; FEW XVI, 702a : rîban]

"Vaurien, scélérat, coquin" : Fay, met le jus, ribault pourry ; A ceulz sera [ce chapon] qui l'ont nourry. (Vie st Fiacre B.C.P., c.1380-1400, 30). Vous arés ung pugnivimus. Frappez dessus, grans et menus ; Le ribault est habandonné. (Myst. Pass. Troyes B., a.1482, 340).
 

Mystères Jean-Loup Ringenbach

 Article 5/13 
FamilleStructureSans exempleCompletFormesExemplesTextesSourcesImpressionAide
     RIBAUD     
FEW XVI rîban
RIBAUD, subst. masc.
[DÉCT : ribaut ]

"Ribaud, débauché"

A. -

"Canaille, scélérat" : Il [dame et seigneur] seront nostre : or nous convient Mener joie com bon ribaus. (Mir. enf. diable, c.1339, 8).

B. -

"Truand" : Je m'en vois savoir (...) En la place se je verray Ame a qui parler en pourray. Egar : g'i voi deux grans ribaus Qui semblent estre fors et baus Pour faire tost un cop cornu. (Mir. femme, 1368, 186).

 

-

Roi des ribauds. V. roi

C. -

"Amant adultère" : LA MARQUISE. Egar ! biaux seigneurs, que querez Vous cy endroit ? L'ONCLE. Dame, vostre ribaut destroit, Qui lez vostre costé se gist. (Mir. marq. Gaudine, 1350, 138). Je l'ay mise [la marquise] en forte prison, Car fait a si grant mesprison Que son ribault de vostre nain A fait (Mir. marq. Gaudine, 1350, 144).
 

Miracles Pierre Kunstmann

 Article 6/13 
FamilleStructureSans exempleCompletFormesExemplesTextesSourcesImpressionAide
     RIBAUD     
FEW XVI rîban
RIBAUD, subst. masc.
[DÉCT : ribaut ]

[Terme d'injure] "Scélérat" : SATHAN [à Lucifer]. Roy rigoureux, racyne ruÿneuse, Roche restive, rodelle rumyneuse, Rouge ribault, reprouvable raillart, Rachat recteur, rude roce rogneuse, Rogue rongeur, riche ronce raffleuse, Ravissant ris, rural retatynart, Reprehenssible, renfrongné regrongnart, Raby rebelle, redoubtable regnart (LA VIGNE, S.M., 1496, 350).
 

La Vigne Annie Bertin

 Article 7/13 
FamilleStructureSans exempleCompletFormesExemplesTextesSourcesImpressionAide
     RIBAUD     
FEW XVI rîban
RIBAUD, adj.
[T-L : ribaut ; DÉCT : ribaut]

"Débauché" : ...et maintenant pour un ribaut moynne dont vous estes acointie si faulsement et deloialment vous estes deshonoree et m'avez abandonné (LA SALE, J.S., 1456, 296).
 

La Sale Pierre Demarolle

 Article 8/13 
FamilleStructureSans exempleCompletFormesExemplesTextesSourcesImpressionAide
     RIBAUD     
FEW XVI rîban
RIBAUT, subst. masc.
[DÉCT : ribaut ]

"Ribaud, celui qui suit l'armée en vue du pillage" : En bataille soit couars Et desconfis com ribaus et pillars, Avec le Roy de glace que trop doubte, Quand il m'a fait avoir en piet la goute. (MACH., L. dames, 1377, 222).
 

Guillaume de Machaut Noël Musso

 Article 9/13 
FamilleStructureSans exempleCompletFormesExemplesTextesSourcesImpressionAide
     RIBAUD     
FEW XVI rîban
RIBAUD, subst. masc.
[DÉCT : ribaut ]

"Désignation péjorative d'un A1 humain de sexe masculin"

 

-

[Associé à pillard] : En mon temps, de telz pillars et de telz ribaux , j'en ay fait prendre et noier et occire plus de Vc. (FROISS., Chron. M., XII, c.1375-1400, 189).

 

-

[Employé comme bourreau] : Et fist incontinent une longe table lancier hors des fenestres, et là amener trois chevaliers et un escuier que il tenoit prisonniers... si les fist monter sus celle table l'un apriès l'autre, et par un ribaut coper les tiestes (FROISS., Chron. R., VIII, c.1375-1400, 159).

 

-

[Organisés en bande, des ribaux ont un roi] : Il fist venir avant le roy des ribaus et dist : "Delivrés nous de telz." Chilz fu tous appareilliés au commandement dou roy (FROISS., Chron. L., IV, c.1375-1400, 180).

 

-

[Terme d'injure] : Adonc se mist en genoulx li chevaliers devant le conte, et dist : "Monsigneur, veci vostre prisonnier.". De ceste parole fu li contes durement courouchiés, et dist par grant irour : "Comment, ribaus, dis tu que tu ies mon prisonnier, pour ce se je t'ai mandé à venir parler à moi ?" (FROISS., Chron. R., IX, c.1375-1400, 129).
 

Froissart Jacqueline Picoche

 Article 10/13 
FamilleStructureSans exempleCompletFormesExemplesTextesSourcesImpressionAide
     RIBAUD     
FEW XVI rîban
RIBAUD, subst. masc. et adj.
[DÉCT : ribaut ]

I. -

Subst. masc. "Canaille, vaurien" : ...je vous monstreray a l'oeil et au doy le ribauld qui ce deshonneur nous a fait (C.N.N., c.1456-1467, 382). ...quand le ribauld la vit couchée a terre morte, il s'en fuyt avecques ses compaignons. (C.N.N., c.1456-1467, 553).

 

-

[Empl. comme insulte] : Or l'appelle ribauld, après loudier, après putier, après yvroigne (C.N.N., c.1456-1467, 26). Qu'est ce cy ? dist il. Par la mort bieu, ribauld, je vous tueray tout roidde. [Le mari surprend sa femme avec un "gentil compaignon"] (C.N.N., c.1456-1467, 290).

II. -

Adj. : ...nostre pouvre coquard (...) estoit bien esbahy ou ses compaignons estoient, qu'ilz ne venoient pas ferir dedans ces ribaulx Armignacz. (C.N.N., c.1456-1467, 451).

 

-

[Pour un homme d'église] : Ne sonnez mot, ribaud prestre, ou je vous tueray maintenant. (C.N.N., c.1456-1467, 494). Nous sommes acertenez de la traïson que ces ribaulx moynes nous ont faicte par l'un d'eulx et par noz femmes. (C.N.N., c.1456-1467, 225).
 

Cent Nouvelles Nouvelles Roger Dubuis

 Article 11/13 
FamilleStructureSans exempleCompletFormesExemplesTextesSourcesImpressionAide
     RIBAUD     
FEW XVI rîban
RIBAUD, subst. masc. et fém.
[T-L : ribaut ; GD : ribaut ; DÉCT : ribaut ; FEW XVI, 702a : rîban ; TLF XIV, 1133a : ribaud]

I. -

Subst. masc.

A. -

"Canaille, débauché, scélérat" : ...laquelle li respondi que c'estoit mauvaise fiance que d'amour de ribaut et de ribaude. (Reg. crim. Chât., I, 1389-1392, 337).

 

-

[Terme d'injure] : ...et n'est ton parrain que un ribaut putier. (Reg. crim. Chât., II, 1389-1392, 456).

B. -

Ribaud en chemise. "Vagabond faisant partie de bandes, vêtu de la chemise et de la rois" : ...icellui Thomassin est homme vacabond, houllier publique, menant femmes par le païs, joueur de dez, qui a esté ribaut en chemise, et lequel il a veu frequenter et suir la compaignie de Gillequin du Bar-le-Duc, larron. (Reg. crim. Chât., I, 1389-1392, 143).

 

-

Roi des ribauds. V. roi

C. -

Péj. "Amant" : ...l'en lui avoit rapporté que (...) illec avoit esté perdue une tasse d'argent, et que le seigneur de l'ostel où ilz avoient beu mescreoit d'icelle tasse sa femme, disant que elle l'avoit prinse pour donner à ses ribaus. (Reg. crim. Chât., II, 1389-1392, 300).

II. -

Subst. fém. "Femme de mauvaise vie" : ...il est homme vacabond, alant par le pays, frequentant foires et marchez, suyant les ribaux et ribaudes, menant femmes par le pays, et houllier publique (Reg. crim. Chât., I, 1389-1392, 150).
 

Registre criminel du Châtelet Bernadette Suty / Monique Haas

 Article 12/13 
FamilleStructureSans exempleCompletFormesExemplesTextesSourcesImpressionAide
     RIBAUD     
FEW XVI rîban
RIBAUD, subst. masc.
[T-L : ribaut ; GD : ribaut ; DÉCT : ribaut ; FEW XVI, 702a : rîban ; TLF XIV, 1133a : ribaud]

A. -

"Homme de mauvaise vie, débauché" : Ribault est celui qui a habitacion charnelle d'aucune femme mariée (Cout. instit. Anjou Maine B.-B., t.2, 1437, 487).

 

-

[Terme d'injure] : "Ribaut, tu m'as fait adjourner pour avoir tes ays ! Par le sanc Dieu, tu ne les auras pas, et en fay du pis que tu pourras !" (Doc. Poitou G., t.5, 1377, 62).

B. -

Comte des ribauds. "Bourreau" : Hannin Roen, varlet du mestier dez tisserans, fut jugiet d'ameneir à quatre hueres après diner par le conte des ribaus, loiet d'une corde, de le prison jusques au pond d'Elverdijnghe et d'ycelli pond jeter en l'Yppre, et fu jeté dedens et, aveuc ce, fu bannis 2 ans hors le pays de Flandres, sour le gibet, pour horriblez despiteusez parolez et villaines maudissons qu'il parla et maudit envers Nostre-Seigneur Jhesu-Crist (Hist. industr. drapière Flandre E.P., t.3, 1390, 801).
 

Chartes et Coutumes Edmonde Papin

 Article 13/13 
FamilleStructureSans exempleCompletFormesExemplesTextesSourcesImpressionAide
     RIBAUD     
FEW XVI rîban
RIBAUD, adj. et subst.
[T-L : ribaut ; GD : ribaut ; DÉCT : ribaut ; FEW XVI, 702a : rîban]

I. -

Adj. "Débauché, paillard" : Gieffroy chevaucha tant qu'il vint a Mailleres et entra a l'abbaye. Et pour lors estoient tous en chappitre, abbé et moynes. Lors s'en vient Gieffroy, l'espee ceinte, et entre dedens, ou que il voit l'abbé et les moynes ; si leur a dit en hault : Comment ! Ribaulx moynes, qui vous a donné le hardement d'avoir enchanté mon frere tant que par vostre faulse cautele vous l'avez fait devenir moine ? Par les dens Dieu, mal le pensastes, vous en buvrez a un mauvais hannap. (ARRAS, c.1392-1393, 250).

II. -

Subst. "Homme de mauvaise vie, canaille" : Mais de present ceste injure sera admendee. Monseigneur, il ne vous en fault ja mouvoir pour un tel ribaut [un géant qui lève des redevances sur les terres de son père]. Par les dens Dieu, je [Geoffroy] n'y menray seulement que dix chevaliers de mon hostel pour moy tenir compaignie, non pas pour aide que j'en veulle avoir contre lui, mais pour moy acompaignier pour honneur. (ARRAS, c.1392-1393, 240).
 

Arras Jocelyne Bernardoff / Jean-Loup Ringenbach

Liste des articlesStructure des articlesArticles sans exemplesArticles complet
Fermer la fenêtre